lake powell and monument valley

JOUR 6 : Aujourd’hui c’est samedi, pas de grasse matinée pour les backpakers que nous sommes. Il est 7H00 du matin, nous quittons Bryce Canyon pour… le lac Powell et Monument Valley. Encore une belle journée qui s’annonce malgré le froid glacial typique des matinées du coin. Heureusement nous retrouverons les chaleurs auxquelles nous sommes habituées depuis le début du séjour à notre arrivée au lac.

LAKE POWELL

Le lac Powell est un lac artificiel d’environ 300 km de long. Il est alimenté par le fleuve du Colorado depuis 1963, suite à la construction du barrage de Glenn Canyon. Il se situe sur deux Etats, l’Arizona et l’Utah. Pour y accéder nous traversons la très récente ville de Page, qui date de 1957. A l’époque elle hébergeait les familles des ouvriers qui travaillaient sur la construction du barrage. Pour la petite info, la ville compte une douzaine d’églises et un seul bar.

Après 2H30 de route nous arrivons sur le barrage. Nous y restons une petite demi-heure afin de le traverser à pied. Puis nous partons en direction de l’aéroport, pour… un survol du lac en avion !

lake-powell-5 lake-powell-6

C’est en le survolant que l’on prend conscience de sa grandeur et de l’immensité du paysage qui nous entoure. Le bleu profond de l’eau s’oppose aux couleurs jaunes et orangées de la roche. Depuis le ciel on aperçoit des criques où sont amarrés des bateaux et des groupes qui font du canoë.

lake-powell-2 lake-powell-4 lake-powell-3-1 lake-powell-1

Après ce beau voyage nous remettons les pieds sur terre pour aller déjeuner chez les Indiens Navajo à Monument Valley.

Page Municipal Airport : 238 10th Avenue, Page, AZ 86040, Etats-Unis
Survol en avion de 40 min du Lac Powell, environ 180$ par personne.

MONUMENT VALLEY

monument valley

Si il y a bien une chose que j’ai notée durant cette journée, c’est que les indiens savent recevoir ! Dès notre arrivée nous sommes montés dans des 4×4 afin de traverser Monument Valley. Un super moment avec des hôtes très drôles qui n’ont pas hésité à partager avec nous les quelques mots qu’ils connaissaient en français… « Roule ma poule » quand la voiture devant nous n’avançait pas assez vite, « Oulàlà » à chaque virage ou passage sur une bosse. Ils nous ont emmenés en bas d’une falaise où nous attentait un campement de fortune pour le déjeuner. Mais quel campement quand-même ! Un lieu vraiment magique pour déjeuner une spécialité navajo, les fry breads. Un pain frit recouvert d’une sauce à base de haricots rouge et parsemés de crudités. Dans le même principe qu’une pizza et VRAIMENT super bon !

monument-valley-1 monument valley

Après le déjeuner nous avons repris le chemin en sens inverse, avec des arrêts réguliers pour se balader et prendre le paysage en photo.

Encore une fois deux couleurs se détachées du paysage, le bleu du ciel sur l’ocre des rochers et du désert.

monument-valley-4 monuement-valley-3 monuement-valley-2 monument valley

Vers 18H00 nous avons quittés Monument Valley, non sans tristesse… tellement l’ambiance, les couleurs et le paysage étaient incroyables ! Nous avons donc repris la route pour aller découvrir notre hôtel, situé à Tuba City, toujours en terre Navajo.

Demain c’est au Grand Canyon que je vous donne rendez-vous ! En attendant je vous souhaite une bonne lecture sur It’s a Journey, et vous remercie de suivre mes aventures 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !