photo-las-vegas

Départ de Los Angeles → Direction Las Vegas

JOUR 3 : Il est temps de quitter la Californie pour se rendre dans le Nevada, direction Las Vegas la plus grande ville de l’état. Elle a été fondée par les Mormons en 1855. C’était une ville agricole lorsqu’elle est sortie de terre, ce qui est bien difficile à croire aujourd’hui. Pour y accéder nous traversons les montagnes de San Bernardino et le désert du Mojave, le plus sec des déserts nord-américains. C’est là que nous prenons conscience des premières grandes étendues américaines, du désert, des montagnes et des grandes routes droites à perte de vue. Nous découvrons une flore impressionnante. Nous croisons des centaines d’arbres de Josué ainsi que les fameux virevoltant, ces petites plantes roulantes que l’on voit dans les westerns.

Premier pas dans la ville

Arrivée à Las Vegas en début d’après-midi nous nous adonnons à l’un des trois passe-temps favoris de la ville, le shopping. Vegas propose trois centres commerciaux de déstockage, appelés Outlet. Le Premium Outlets au nord de la ville, l’Outlet Center au sud et le Fashion Outlets situé à 45 minutes dans le désert. Nous prenons la direction du premier, mais la chaleur et la surpopulation auront raison de nous et c’est au Starbucks que nous finirons…

Premium Outlets 875 south Grand Central Parkway / www.premiumoutlets.com/outlets
Le plus : Des coupons réductions vous sont donnés à l’arrivée pour bénéficier d’environ 20% supplémentaires.

Après les 4 heures de routes et le shopping il est temps d’aller reprendre des forces à la piscine, il fait plus de 40°C… et nous devons être en forme car Vegas by night nous attend !

A la tombée de la nuit nous partons découvrir ce qui fait vibrer la ville : les Casinos & le Strip.

Palace Station

Un peu d’histoire

Las Vegas, aussi appelée Sin City (la ville du péché) ou City Without Clock (la ville sans horloge) à bien changée depuis le départ des Mormons en 1857. Elle s’est développée rapidement et a pris la voie des jeux d’argent vers 1931, quand ces derniers ont été légalisés. Après la seconde guerre mondiale, les investisseurs et surtout les grandes figures de la Mafia ont commencés à construire des casinos pour blanchir leur argent. Le premier à voir le jour est le Flamingo en 1946, suivi par le Desert Inn, le Sahara, l’Hacienda, et le Tropicana entre 1950 et 1957. La ville devient alors le temple du jeu d’argent, des spectacles pour adultes et de la prostitution. Le principe fondamental des casinos c’est qu’il n’y a ni fenêtre, ni horloge dans les salles, afin de faire perdre toute notion de réalité et de temps aux joueurs. C’est à la construction du Mirage en 1989 que le premier vrai complexe hôtelier arrive. A cette même période la croissance de la ville prend son essor, notamment grâce aux milliardaires Howard Hughes et Steve Wynn. Les autorités locales décident alors de rendre la ville plus familiale et de mettre l’accent sur les spectacles. Depuis, Las Vegas revendique d’être la capitale mondiale du divertissement.

Première étape : Le Golden Nugget

Nous commençons notre visite nocturne par le Golden Nugget, propriété du milliardaire Steve Wynn. C’est l’un des hôtels les plus vieux de Las Vegas. Golden Nugget signifie en anglais Pépite d’or. C’est donc tout naturellement qu’on y trouve la plus grosse pépite du monde « The Hand of Faith ». Elle pèse 27,2 kg et a été découverte en Australie le 26 septembre 1980. Autre démesure sympa de cet hôtel c’est l’aquarium qui trône en plein milieu de sa piscine… Il y a des choses dans cette ville qu’on ne verra probablement nulle part ailleurs.

Lorsque nous sortons du Golden Nugget nous nous retrouvons sur Freemont street et c’est là que nous prenons conscience de toute la démesure de la ville !

Golden Nugget & Fremont Street

Fremont street

Cette rue fait partie de ce qu’on appelle le Vieux Las Vegas. Elle a été aménagée pour relier le Strip au Downtown, là où se trouvent les plus vieux hôtels de la ville. Il n’y a qu’un mot pour qualifier ce qui se passe au dessus de nos têtes, Whaouuuh ! Une voûte constituée de plus de 12,5 millions de LED couvre la rue. Les enseignes autour de nous s’éteignent. Nous assistons à un spectacle son et lumière des plus incroyable. Une tyrolienne traverse à plusieurs reprises la rue pendant le show et la musique bat son plein dans les haut-parleurs et sur les scènes alentours. A la fin du spectacle nous gagnons l’une des extrémités du Strip pour visiter l’une des fameuses chapelles de mariage.

Le spectacle dure 8 minutes, tout les jours et toutes les heures entre 18H00 et 01H00 du matin / http://vegasexperience.com

The Little White Wedding Chapel

C’est la chapelle la plus célèbre du Strip avec son tunnel de l’amour dans lequel il est possible de se marier via un drive. Oui… après le drive chez Macdo, le drive du mariage. 60$ et deux signatures plus tard l’affaire est pliée. Elle a été créée en 1951 et plus de 800 000 couples s’y sont dit « oui », comme Britney Spears, Michael Jordan ou Bruce Willis. On l’aperçoit même dans le dernier épisode de la saison 5 de Friends.

3

Balade sur le strip

Nous entamons ensuite une ascension sur le strip pour visiter les hôtels dont la plus part sont à thème. Nous commençons par le Wynn, à mon goût le plus classe et le plus sobre de toute la rue. Nous allons ensuite en direction du Venetian, qui comme son nom l’indique à pour thème Venise. Difficile d’imager depuis l’extérieur ce qui se cache à l’intérieur, il faut le voir pour le croire. Des canaux, des gondoles, un ciel en trompe l’œil d’une luminosité et d’une beauté à couper le souple… Une réplique presque parfaite de l’Italie !

4

5

Après le Venetian, le Caesars Palace. Toute personne ayant vu le film Very Bad Trip aura forcément pensait à la réplique « Est-ce que c’est le vrai Palais de Césars ? » #zackgalifianakis. On se sera abstenu de poser la question à la réception… Cet hôtel reprend le thème de la Grèce Antique avec des moulures et des statuts de déesses géantes qui nous accompagnent à la fameuse salle de spectacle The Colosseum. La célèbre salle où Céline Dion a fait ses concerts pendant plusieurs années et qui était occupée se soir là par… Mariah Carey !

6

Nous terminons notre soirée par la visite du Bellagio. Puis par un spectacle son et lumière sur les fontaines de l’hôtel, face à la réplique de la Tour Eiffel.

7

Cette première soirée à Las Vegas a été des plus magique et des plus lumineuse. Je ne m’attendais pas à autant apprécier cette ville. Malgré le monde et les lumières parfois agressives, la ville était très chaleureuse et très agréable. Nous fredonnons Viva Las Vegas d’Elvis Presley en rentrant à l’hôtel, une chanson qui nous collera à la peau tout le long du voyage…

Et si toi aussi tu veux l’avoir dans la tête, c’est par ici : Elvis Presley – Viva Las Vegas

En attendant rendez-vous demain pour une randonnée dans la Vallée du Feu en plein désert du Mojave !

8

Rendez-vous sur Hellocoton !